Centre d'Information Europe Direct - Conseil départemental du Cantal

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies. Fermer

  Rechercher sur le site
ombre
 
 
 
 

Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte
Taille du texte

Vous êtes ici : Chaque jour à vos côtés > Cadre de vie et service (collèges - éducation - culture - sport - loisirs - TIC...) > Centre d'Information Europe Direct

Centre d'Information Europe Direct


 

Cette semaine en Europe ...
Déclarations officielles, temps forts, etc..      

Pour suivre l'actualité européenne : suivez-nous sur Facebook et twitter

Suivez l'actualité en temps réel  
Abonnez vous à la newsletter "CantalEurope "

Contact : Direction Education Jeunesse
 Centre d’Information Europe Direct

    Tel : 04-71-46-22-52

   europedirect@cantal.fr

 


Retour du Cantal Tour Sport !


Du 11 au 25 juillet, le Cantal Tour Sport, rendez-vous sportif itinérant sur 5 sites majeurs du Cantal, proposera aux jeunes de 6 à 18 ans, plus de 30 activités gratuites.
Le CIED du Cantal, proposera une course d’orientation sur les sites du Lioran et du lac des Graves en partenariat avec le bureau des guides d'Auvergne sur le théme des pays de l'UE. Parallèlement, le CIED animera comme chaque année un stand ouvert à tous avec de nombreux outils d’animation : carte de l’Europe surdimensionnée, mémo des drapeaux, jeu de l’oie de l’Europe ou encore atelier Puzzles.

Demandez le programme !

Budget de l'UE

Le budget de l'UE est confronté à un défi majeur: comment financer davantage avec des ressources moins importantes. On attend de l'Union qu'elle joue un rôle accru dans de nouveaux domaines stratégiques tels que la migration, la sécurité intérieure et extérieure ou la défense. Il convient que l'Europe préserve aussi son rôle de premier plan sur la scène mondiale, en tant que principal donateur d'aide humanitaire et d'aide au développement et en tant que chef de file de la lutte contre le changement climatique. Ces objectifs doivent être atteints avec un budget de l'UE qui se trouvera encore réduit après le départ du Royaume-Uni.
Le document de réflexion publié par la CE, expose les éléments de base du budget de l'UE et trace les principales tendances et évolutions dans des domaines clés tels que la cohésion ou l'agriculture. Il aborde aussi des questions fondamentales comme la valeur ajoutée des financements de l'UE ou l'articulation entre ces financements et les réformes structurelles dans les États membres.
Ce document expose différentes options, et leurs conséquences budgétaires possibles, qui s’articulent autour des cinq scénarios définis dans le Livre blanc de la Commission sur l’avenir de l’Europe dévoilé le 1er mars dernier. Il présente des idées qui relèvent déjà du domaine public et vise à lancer un large débat public dans le contexte duquel chacun puisse s’exprimer. Les contributions qui en résulteront alimenteront le processus d’élaboration de la proposition de la Commission relative au prochain cadre financier pluriannuel.


Ouvertue d'une antenne de mobilité jeunesse dans le Cantal


Afin d’accompagner plus étroitement les jeunes du département vers les dispositifs de mobilités jeunesse, la DDCSPP du Cantal et l’association études et chantier ouvrent une antenne mobilité jeunesse au PIJ de Murat.

Espace d’accueil, d’information, de conseils et d’accompagnement dans la mobilité jeunesse, cette antenne a vocation à être un point de ressource privilégié sur les dispositifs de mobilité pour les jeunes mais aussi pour les structures de jeunesse du territoire.

Pour officialiser l’ouverture de l’antenne, un temps de rencontre est prévu le mercredi 28 juin à 14h au PIJ de Murat ( 4 rue du faubourg Notre Dame).

Au programme :

               - Présentation du projet : «  le monde nous appartient »
               - Lancement officiel de l’antenne
       - Présentation du dispositif : expérimentation gratuite d’un chantier de jeunes bénévoles dans le Cantal 

Ouvert à tous ! 



Les frais d'itinérance appartiennent au passé  


Depuis le 15 juin 2017, les frais d'itinérance n'existent plus dans l'Union européenne ce qui signifie que les Européens qui voyagent dans les pays de l’Union et de l’Espace Economique Européen pourront désormais passer des appels, envoyer des SMS et surfer sur le web depuis leur appareil mobile pour le même prix que dans leur pays d'origine.

Dans le même temps, l'Union Européenne est parvenue à trouver le juste équilibre entre la suppression des frais d'itinérance et la nécessité de veiller à ce que les formules tarifaires nationales restent compétitives et attrayantes.

La suppression des frais d'itinérance est une des pierres angulaires du marché unique du numérique de l'Union Européenne et c'est aussi une étape vers la mise en place d'une société numérique européenne unie, durable et accessible à tous.

L'Union européenne ayant vocation à rapprocher les gens et à leur faciliter la vie, la suppression des frais d'itinérance est un parfait exemple de réussite européenne.

Prix des initiatives européennes


Ce prix régional a été mis en place à l’initiative du mouvement européen, en partenariat avec le rectorat et les Centres d’Information Europe Direct, pour récompenser symboliquement les établissements (1 collège par département et un lycée pour la région) ouverts sur le monde et dont les projets permettent aux élèves de bénéficier d’une expérience humaine et culturelle intense.
Après les Gorges de la Truyère en 2015  (Pierrefort) et Georges Brassens (Ydes) et Georges Bataille (Riom es montagnes) en 2016, ce sont les établissements du Méridien (Mauriac) et de la Ponétie (Aurillac) qui ont reçu le prix 2017 pour le voyage à Venise en mai dernier des élèves de SEGPA des deux collèges.

Ce projet réunissant les deux structures d’enseignement a permis à 35 jeunes de découvrir la célèbre cité lacustre et ses habitants. Le projet pédagogique a permis dans le cadre des EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) de découvrir les métiers d’arts, d’étudier l’art baroque et l’opéra tout en observant un autre mode de vie.

Forts de leur expérience, ces jeunes ont pu présenter leur vision du projet et échanger sur les atouts de la mobilité européenne avec Catherine GUY-QUINT et Eric EGLI du Mouvement Européen Auvergne, lors de la remise du Prix le 13 juin dernier. Leur investissement tant dans la préparation du voyage (recherche documentaire, vente de chocolat chaud etc …) que pendant le périple a été salué par l’ensemble des participants.
Ces jeunes cantaliens - dont c’était pour la plupart la première expérience européenne – sont fiers d’avoir vaincu leurs appréhensions, heureux d’avoir vécu cette inoubliable expérience et prêts à repartir ! 

 

Les 4 recommandations économiques de la Commission à la France

semestre européen
Chaque année, la Commission européenne analyse en détail les plans de réformes budgétaires, macro-économiques et structurelles des États membres de l'UE, auxquels elle adresse des recommandations par pays pour les 12 à 18 mois suivants.

Cette année, la Commission européenne a formulé quatre recommandations pour la France. 

Première recommandation : les finances publiques

Le 10 mars 2015, le Conseil avait recommandé à la France de mettre fin à la situation de déficit excessif au plus tard en 2017 et d'atteindre un déficit public de 2,8% du PIB. Selon les prévisions économiques du printemps 2017, cependant, le déficit public devrait atteindre 3% en 2017 et, à politique et à croissance égales, 3,2% en 2018. Ainsi, la Commission réitère pour la France ses recommandations de 2015 et insiste également sur une meilleure revue de dépenses publiques.

Deuxième recommandation : alléger le coût du travail pour une meilleure compétitivité

Dans ce domaine, la Commission convient des efforts fournis par la France mais estime que le coût du travail serait allégé par une baisse des impôts sur les sociétés. la Commission propose à la France d'élargir l'assiette globale des impôtset de simplifier son système fiscal.

Troisième recommandation : favoriser l'insertion sur le marché du travail

La Commission européenne souhaite allier aux recommandations économiques des considérations sociales. Elle demande néanmoins à la France de continuer à faciliter l'insertion sur le marché de l'emploi.

Quatrième recommandation : améliorer la compétitivité hors coût

La France a mené un "choc de simplification", en faveur du développement économique et de l'emploi. La Commission encourage la France dans cette voie mais relève par ailleurs une incohérence entre les sommes et les programmes de soutien destinés à l'innovation en France et l'absence de hausse de la productivité de l'autre. Elle suggère donc d'améliorer leur efficacité, notamment en améliorant la coopération entre la recherche publique et les entreprises.  

Déclaration du Président Juncker suite à l'attentat de Manchester 


" C'est avec une grande tristesse et profondement choqué que j'ai appris
l'attaque brutale qui a frappé Manchester.
Cela me brise le coeur de penser que, encore une fois, le terrorisme a cherché
à installer la peur où il devrait y avoir de la joie, à semer la division où les jeunes
et les familles devraient se réunir pour faire la fête.
J'aimerais exprimer mes plus sincères condolèances au Premier Ministre May
et au peuple britannique.

Aujourd'hui, nous pleurons avec vous. Demain, nous travaillerons côte à côte
avec vous pour lutter contre ceux qui cherchent à détruire notre mode de vie.
Ils sous-estiment le nôtre et votre résilience - ces attaques lâches ne feront que renforcer notre engagement à travailler ensemble pour vaincre les auteurs de tels actes barbares."


Prix lux 

Chaque année, le Parlement Européen décerne le Prix Lux qui récompense une œuvre illustrant l'universalité des valeurs européennes, la diversité culturelle, le processus de construction continentale et encourage le débat sur des problèmes de société majeurs. Ce prix favorise la distribution des trois films finalistes en sous-titrant chacun dans les 24 langues officielles de l’Union Européenne.
 
En 2016, un des trois finalistes de ce prix a été le premier long métrage de la réalisatrice Franco-tunisienne Leyla Bouzid « A peine j’ouvre les yeux ».
La caméra suit la vie d’une jeune tunisienne de 18 ans, Farah, au cours de l’été 2010, quelques mois avant le Printemps arabe. Farah rejoint un groupe de rock politique engagé, s’initie aux plaisirs du Tunis nocturne mais se trouve confrontée à toutes les formes de surveillance et prend conscience du danger que représente un régime qui s’immisce dans la vie quotidienne.
 
Dans le cadre du Joli mois de l’Europe, le Centre d’Information Europe Direct du Cantal en collaboration avec le réseau d’échange réciproque et de savoirs de St flour, vous propose la projection de ce film jeudi 18 mai 2017 à 17h30 au collège Blaise Pascal à Saint-Flour suivie d’un débat organisé en présence de Madame Catherine Guy-Quint ancienne Députée européenne et d’Anthony Courtalhac du Mouvement Européen Auvergne.
 
Ce rendez-vous gratuit est ouvert à tous alors venez regarder et débattre !
 

9 Mai : Fête de l'Europe 


La Journée de l’Europe est célébrée chaque année le 9 mai dans tous les pays européens pour rendre hommage à ce moment fondateur que fut le 9 mai 1950. C’est au Conseil européen de Milan, en juin 1985, que les Etats membres se sont mis d’accord sur cette date symbolique.

Le 9 mai 1950, sur proposition de Jean Monnet, Robert Schuman, ministre des Affaires étrangères français, fait une déclaration historique dans le salon de l’Horloge du Quai d’Orsay : il appelle à la mise en commun sous une autorité internationale des productions française et allemande de charbon et d’acier.
Ce projet, visant à assurer la paix en Europe, est aujourd’hui considéré comme l’acte de naissance de la construction européenne. Il est à l’origine de la première communauté européenne : la CECA (Communauté européenne du charbon et de l’acier) qui voit le jour en 1951.

Sur ce modèle, d’autres communautés vont suivre, dont la plus connue est la Communauté économique européenne (1957). Ces communautés, créatrices de solidarités, ont consolidé les rapports entre les Etats européens. Elles se sont élargies et approfondies pour donner naissance à l’Union européenne telle que nous la connaissons aujourd’hui. 

Venez tester vos conaissances euroépennes  au Point Information Jeunesse les 9 et 10 mai prochains  


Cest le joli mois de MAI ! 


Célébrer l’Europe pendant un mois est l’occasion pour chaque citoyen de se sensibiliser aux problématiques et enjeux européens mais aussi de découvrir les cultures de chaque pays grâce à l’organisation de manifestations et événements en lien avec les thématiques européennes dans toute la france !

Au programme dans le Cantal : découvertes culturelles et culinaires dans les collèges; projection cinématographique, expos, conférences ... 

Retrouvez le programme des manifestations dans le cantal en bas de la rubrique.




Parlons d'Europe ! 



Le Centre Europe Direct du Cantal, en partenariat avec le lycée Emile DUCLAUX à Aurillac organise un cycle de conférences "Parlons d'Europe" ; les deux premières se dérouleront le jeudi 13 avril entre 14h et 16h et le jeudi 4 mai entre 10 et 12h. Adressées à des lycéens et des étudiants, elles réuniront des élèves des Lycées Emile Duclaux et Jean Monnet d'Aurillac ainsi que des étudiants de l'IUT GEA et génie biologique.

 

"La citoyenneté européenne Pour qui ? Pourquoi ?", nous permettra de recevoir M Emmanuel MORUCCI Docteur en sociologie à l'Université de 

Bretagne occidentale de Brest et membre du réseau Team Europe de la Commission Européenne (qui se propose de vous rencontrer avant ou après ses interventions). Il se pliera au jeu des questions/réponses (en partie en anglais) le matin entre 11h et 12 auprès des élèves de section européenne de Duclaux (l'UE et le RU : histoire, relations, Brexit).

La conférence-discussion  prendra, dans un premier temps la forme d'un débat-jeu de rôle préparé par des élèves de première sur les 3 thématiques suivantes  :
- la citoyenneté : est-ce qu'on se sent citoyen ?
- Les finalités/buts de la construction européenne ; Europe de demain (comment et pour quoi faire ?)
- Bilan de la construction à aujourd'hui (réussite, échec ; 50 ans après Rome)
 dans un second temps le débat  sera animée par les élèves de terminale sciences politiques et permettra à M MORUCCI de développer des thématiques portant sur les valeurs fondamentales et la culture commune, l'engagement du sommet de Rome... et de répondre aux questions de l'assistance relatives à la prise de décision à 28, le rôle des groupes d'intérêt dans les décisions prises au sein de l'UE, la stratégie "Europe 2020", le développement durable et l'UE...


Découvrez votre nouvel espace Europe Direct 

 

Votre Centre d'Information Europe Direct déménage !

Retrouvez nous au 3 ème étage du Conseil départemental du lundi au vendredi.

Une question sur l'Europe ? 

Un projet de mobilite ?

Venez nous rendre visite à l'hôtel du département , 28 avenue Gambetta à Aurillac 

 

 

Livret blanc sur l'avenir de l'Europe 


C'est devant les députés européens réunis à Bruxelles que Jean-Claude Juncker a présenté, le 1er mars dernier, ses propositions pour l'avenir de l'Union à 27.

Les pistes présentées par Jean-Claude Juncker vont du statu quo au renforcement de l'intégration européenne, en passant par plusieurs modalités d'une Europe "à plusieurs vitesses" ainsi que les cinq piliers sur lesquels la Commission européenne souhaite avancer, éventuellement avec un nombre réduit d'Etats : l’Europe sociale, la défense et la sécurité, l’approfondissement de l’Union économique et monétaire, la mondialisation et les finances européennes.


La première option propose de poursuivre le calendrier de réformes prévu.

Le second scénario invite à se concentrer petit à petit sur le marché unique, et d'avancer au cas par cas et de manière bilatérale sur les dossiers plus politiques.

Le troisième scénario est celui de l'Europe à plusieurs vitesses : il propose de préserver l'Union à 27 mais de permettre aux Etats qui le souhaitent d'avancer ensemble sur des projets précis. 

Le quatrième scenario envisage de recentrer les missions de l'UE à 27 autour de politiques spécifiques, en distinguant mieux les domaines qui doivent relever de la compétence européenne et ceux qui doivent être gérés au niveau national. 

Enfin, la dernière option  prévoit de renforcer les compétences et les ressources de l'Union européenne, par exemple en termes de protection contre le changement climatique, de développement durable et de défense. 
 

Brexit : Day one 


Mercredi 29 mars, le président du Conseil européen Donald Tusk a accusé réception de la lettre "article 50" signée par Theresa May la veille au soir. Ce courrier marque officiellement le début des négociations de séparation entre le Royaume-Uni et l'Union européenne

Theresa May rappelle dans sa lettre "le souhait du Royaume-Uni de quitter le marché unique" maiselle n’évoque pas précisément de sortie de l’union douanière"

Trois conditions seront nécessaires en vue d’obtenir un accord entre les Européens et les Britanniques, a indiqué M. Barnier dans son discours. Premièrement "l’unité", pour défendre les principes fondamentaux du projet européen. Ensuite, la levée des "incertitudes". Michel Barnier fait à cet égard de la "continuité" et de la "réciprocité" des droits acquis par les citoyens européens au Royaume-Uni et vice-versa sa première priorité, aux côtés de la préservation des accords de paix en Irlande du Nord, qui pourraient être fragilisés par la réapparition d’une frontière physique avec la République d’Irlande. "Faire les choses dans le bon ordre et les mettre en perspective" enfin.


Par 516 voix pour, 133 contre et 50 abstentions, les députés européens ont par la suite largement approuvé une résolution confirmant l’orientation que souhaite donner la Commission européenne. Cette dernière vient fixer "officiellement les principes et principales conditions du Parlement européen en vue de l’approbation de l’accord de retrait du Royaume-Uni". Les eurodéputés devront en outre valider l’accord final, qui devra être trouvé d’ici 2 ans.


Déclaration de Rome 

"L'unité européenne a commencé comme le rêve de quelques-uns pour devenir l'espoir de beaucoup.
Puis l'Europe s'est réunifiée. Aujourd'hui, nous sommes unis et plus forts:
des centaines de millions de personnes à travers l'Europe
ont l'avantage de vivre dans une Union élargie qui a eu raison des divisions d'hier.
"

Extrait de la Déclaration
des dirigeants de 27 Etats membres
ainsi que du Conseil européen, du Parlement européen et de la Commission européenne,
25 mars 2017


Soixante ans après la signature du traité de Rome, les 27 chefs d'Etat et de gouvernement se sont réunis samedi 25 mars dans la capitale italienne pour célébrer l'anniversaire du texte fondateur de l'Union européenne et adopter une déclaration commune, sans la présence du Royaume-Uni.

Lire la déclaration
Se rassembler pour affronter l'avenir , par Isabelle Jegouzo, chef de la représentation de la CE à Paris.
 

Attentat de Londres 

 

Un an jour pour jour après les attentats perpétrés à Bruxelles, une attaque dans le cœur politique de la capitale britannique a visé le Parlement Britannique.Le Royaume-Uni n'avait pas connu d'attaque terroriste de cette ampleur depuis dix ans.

Michel Barnier, chef des négociations avec le Royaume-Uni pour la Commission européenne dans le cadre du Brexit, a adressé toutes "ses pensées" aux Londoniens 


60 Ans , 60 belles histoires

L’Union européenne finance chaque année des dizaines de milliers de réalisations en France soit environ une toutes les trois minutes.

A l'occasion des célébrations des 60 ans de la signature des Traités de Rome, les autorités françaises et européennes publient ces 60 belles histoires préparées en coopération sur le site Toute l'Europe. Ces histoires éclairent la valeur ajoutée de l'action européenne dans les territoires.
'Union agit souvent en créant un effet de levier pour les financements, en permettant des économies d'échelle, en promouvant les réseaux et la coopération européennes, ou encore en donnant un cadre ou des objectifs communs et en soutenant l'action locale qui va dans ce sens.

Pour découvrir ces 60 belles histoires , téléchargez le document en fin de rubrique.
 

 

Le sommet social tripartite

Le sommet social tripartite s'est réuni le 8 mars 2017 pour échanger sur l'avenir de l'économie.

Ce sommet est une enceinte de dialogue entre les institutions de l'UE et les partenaires sociaux européens. Il est coprésidé par le président du Conseil européen, le président de la Commission européenne et le chef d'État ou de gouvernement de la présidence tournante (actuellement Malte). Les employeurs sont représentés par BusinessEurope, par le Centre européen des employeurs et entreprises fournissant des services publics (CEEP) et par l'Union européenne de l'artisanat et des petites et moyennes entreprises (UEAPME). Les syndicats sont représentés par la Confédération européenne des syndicats (CES).

Au cœur du projet européen dès son origine, l’industrie européenne fournit 50 millions d’emplois directs et a permis à l'UE d’être le premier exportateur du monde. Le secteur représente la première activité économique européenne.
La compétitivité doit être la clef de voute de la croissance européenne.
Pour relever les défis à venir, des changements concrets doivent être apportés pour rendre l’Europe plus forte, plus sûre et plus juste pour tous.
 

Enquête grand public sur les actions menées grâce à l’Union européenne

En Auvergne-Rhône-Alpes, les accords passés entre la Région et l’Union européenne portent sur une enveloppe totale de 3,3 milliards d’euros pour la période 2014-2020. Afin d'évaluer et d'améliorer la visibilité des programmes européens, les habitants de la Région Auvergne-Rhône-Alpes sont appelés à répondre à une enquête.

Cette enquête vise à améliorer l’information auprès des bénéficiaires potentiels de ces aides, mais aussi à rendre l’action européenne en région plus visible, transparente et concrète auprès des citoyens.

Que fait concrètement l’Europe pour notre région ? Quelle est la politique de l’Europe ? Comment l’Europe est-elle présente sur le territoire auvergnat ? Quel est son rôle ? : la Région souhaite connaître votre avis sur le sujet par le biais d’une évaluation afin de s’assurer de l’efficacité de l’information communiquée auprès du grand public et du citoyen.

 Pour donner votre avis sur l’action européenne dans le territoire auvergnat, cliquez ici jusqu'au 31 mars 2017.

Consultation publique sur le corps européen de solidarité 

Le corps européen de solidarité offrira aux jeunes des possibilités d’aider les communautés et les personnes en difficulté. Ces possibilités comprendront des périodes de bénévolat, de stage, d'apprentissage ou de travail salarié liées à la solidarité, aussi bien dans le pays d’origine du jeune qu’à l’étranger.

La Commission souhaite à présent consulter les parties concernées et le grand public afin de définir des priorités clés et d’orienter la mise en œuvre du corps européen de solidarité



ombre haut
Suivez l'actualité en direct>>
ombre bas
ombre haut
le Centre d'information Europe Direct vous accueille à l'Hôtel du département>>
ombre bas
ombre haut
l' Union Européenne>>
ombre bas
ombre haut
L'Europe et vous>>
ombre bas
ombre haut
L'Europe s'engage en AUVERGNE>>
ombre bas
ombre haut
Européens en Herbe>>
ombre bas
ombre haut
Save the date ! Mon calendrier d'Europe>>
ombre bas
Actualités
& Agenda
Le Conseil départemental & moi
Je suis
Chaque jour à vos côtés
Jeunes ombre
Offres d'emplois ombre
Médiateur ombre
SDIS15 ombre

Les publications

Cantal
AVENIR
N°101 - Mai 2017
Plus Télécharger
Plus Feuilleter
Plus Imprimer
De plus en plus nombreux, ils choisissent le Cantal !
Contacter le Conseil départemental
ombre